Pourquoi devenir maître de stage ?

dernière modification de cette page : 17/01/2020

La définition de la médecine générale selon la WONCA Europe (Société Européenne de médecine générale): "Les médecins généralistes sont (...) chargés de dispenser des soins globaux et continus à tous ceux qui le souhaitent indépendamment de leur âge, de leur sexe et de leur maladie. Ils soignent les personnes dans leur contexte familial, communautaire, culturel et toujours dans le respect de leur autonomie. Ils acceptent d’avoir également une responsabilité professionnelle de santé publique envers leur communauté. Dans la négociation des modalités de prise en charge avec leurs patients, ils intègrent les dimensions physique, psychologique, sociale, culturelle et existentielle, mettant à profit la connaissance et la confiance engendrées par des contacts répétés. Leur activité professionnelle comprend la promotion de la santé, la prévention des maladies et la prestation de soins à visée curative et palliative." L'ensemble devant être sous-tendu par une relation médecin-patient et une communication adaptée de qualité. 


Qu'est-ce qu'un Maître de Stage des Universités (MSU)

La maîtrise de stage permet à chaque médecin généraliste de devenir un enseignant dont le rôle est essentiel dans la formation des étudiants en 2è cycle ou en DES de médecine générale.

Le MSU permettra à l'étudiant d'appréhender le contexte spécifique à la médecine générale et à lui faire acquérir les compétences nécessaires à la prise en charge des patients en situation de soins premiers.

L'interne est un médecin en formation et une convention est signée entre l'étudiant, le MSU et l'université. L'interne est généralement accueilli au sein d'un trinôme de MSU.

Au fil du stage, les MSU supervisent de façon directe ou indirecte le travail de l'interne afin de l'accompagner dans l'acquisition progressive des compétences du médecin généraliste. Bien évidemment, l'activité de l'étudiant en formation ne peut pas être assimilée à un remplacement. A l'issue du stage, le trinôme de MSU en accord avec l'interne, propose une validation, ou non, du stage, en se basant sur une grille spécifique. Les MSU sont également évalués sur leurs compétences pédagogiques par les étudiants.

A l'issue d'une formation initiale pour devenir MSU, un agrément est accordé pour cinq ans et pourra être renouvelé.

Les MSU sont fédérés au sein du Collège Haut-Normand des Généralistes Enseignants (CHNGE)


Pourquoi devenir MSU ?

  • Etre M.S.U. permet de s'interroger sur sa pratique en l'explicitant à l'étudiant et en ancrant les connaissances théoriques et pratiques de ce dernier dans la réalité du contexte de soins ambulatoires.
  • La maitrise de stage est également une activité protectrice vis-à-vis du burn out.
  • Contrairement à certaines idées reçues, les internes n'ont pas plus de compétences que les praticiens. En effet, les compétences qu'ils peuvent acquérir à l'hôpital, si elles sont utiles, ne sont pas nécessairement transposables dans le contexte du cabinet quand elles concernent des situations vues dans les services hospitaliers, et non adéquates pour la majorité des demandes des patients.
  • La plupart des internes deviennent les remplaçants de leurs maîtres de stage. Ils apprécient de travailler dans un environnement connu, aussi bien de la logistique que de la patientèle.
  • Certains internes s'associent ou succèdent à leur ancien maître de stage.
  • Une rémunération est prévue pour le maître de stage dans le cadre de cette fonction pédagogique particulière.


Conditions pour devenir MSU

  • Pour devenir maître de stage, il suffit d'être installé ou d'avoir une activité régulière et programmée dans un cabinet de médecine générale.
  • Pour recevoir les externes en stage, il convient d'avoir une expérience professionnelle d'au moins une année, mais de deux années pour accueillir les internes. 
  • Pour être maître de stage pour les internes en Stage Ambulatoire en Soins Primaires en Autonomie Supervisée (S.A.S.P.A.S), il faut avoir déjà reçu en stage des internes pendant au moins deux ans.
  • Le médecin doit suivre une formation pédagogique initiale, organisée par le CHNGE, adaptée au niveau des étudiants qu'il souhaite encadrer, et pour cela il peut envoyer un message à : contact.chnge@gmail.com
  • Après validation de cette formation initiale, une autorisation est demandée au conseil de l'ordre et l'agrément est délivré par l'Agence Régionale de Santé (ARS).
  • Le médecin alors agréé s'engage à suivre une formation pédagogique continue, proposée chaque année par le CHNGE.


Prochaines formations

Cliquer ici